Location,TX 75035,USA

Planche à découper

Le site de référence sur les accessoires de cuisine : conseil en aménagement, comparaison des prix, idée de décoration ou encore guide d'utilisation ! Nous vous fournissons toutes les informations nécessaire pour vos accessoires de cuisines.

Ustensile de cuisine : origine de la planche à découper

Notre lointain ancêtre utilisait aussi bien un tronc d’arbre taillé qu’une pierre ou un gros galet, et si son deux-pièces cuisine était aménagé dans une grotte, il n’en était pas moins fin gourmet.
Au Moyen-Âge, quand le roi se déplaçait, il entraînait avec lui une cour et ses marmitons faisaient avec les moyens du bord. Dressant le couvert au gré des haltes, fussent-elles royales, la cuisine s’improvisait sur des tréteaux, d’où la propension à utiliser une planche à cet effet pour éviter que la table ne finisse en lambeaux.
Plus près de nous, la planche à découper s’impose comme l’instrument idéal, à la fois mobile et lavable, pour découper sa viande sur une surface délimitée, propre et facile d’entretien.

Conseils pratiques d’entretien

  • Lavez la planche avec une éponge imbibée de produit vaisselle
  • Rincez exclusivement à l’eau chaude
  • Séchez avec un torchon sec et propre (surtout les planches en bois pour éviter qu’elles ne se fendent à cause de l’humidité) ou laissez la planche à l’air libre (planche en plastique)
  • Nettoyez régulièrement cet ustensile de cuisine avec du vinaigre blanc (efficace contre les bactéries)

Dès qu’une planche à découper est trop usée, remplacez-la. Pour l’épargner, vous pouvez utiliser en alternance les deux côtés d’une planche de bois et travailler vos découpes toujours dans le sens des fibres du bois.

La planche à découper : un accessoire de cuisine plus utile qu’on ne le pense

Lorsqu’on utilise une planche à découper, on pense en tout premier lieu à protéger les surfaces, telles que le plan de travail ou la table de la cuisine. Pas seulement ! Grâce à cet accessoire de cuisine simple et pratique du quotidien, on rend également service aux lames de nos couteaux. Celles-ci n’apprécient guère le verre, qu’il faut donc de préférence éviter. Par ailleurs, grâce à leur surface parfaitement plane, les planches permettent de gagner en précision lors de la découpe des ingrédients et participe donc activement à la réussite d’une recette !

Les différentes catégories de planches à découper et comment les choisir

 Les planches à découper en Bois

C’est bien connu, le bois est poreux. On raconte donc ici et là que c’est un matériau qui ne s’adapte absolument pas à une cuisine hygiénique. Déjà, il y a le risque d’apparition et de prolifération de moisissures. Après, les entailles causées par les couteaux sont considérées comme incompatibles à l’alimentation car les bactéries peuvent aisément s’y développer. Ce sont pourtant des idées reçues qui n’ont aucune raison d’exister. L’utilisation du bois est strictement encadrée par la loi, ce qui en fait un matériau sûr pour la cuisine. Les bois durs sont notamment à prioriser. Des études menées aux Etats-Unis tendent par ailleurs à prouver que la porosité du bois est un atout. Les bactéries sont absorbées et elles finissent par disparaître complètement avec le temps.

Les planches à découper en plastique

La démarche HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) a été mise au point par la NASA, il s’agit d’un système de codes couleurs qui sont alors utilisées pour définir l’adéquation d’une planche en plastique à un usage spécifique. Il vous suffit donc de repérer ces couleurs pour savoir à quelles fins vous utiliserez votre (ou vos) planche(s) en plastique.
– Le rouge est la couleur qui spécifie l’adéquation de la planche à la découpe des viandes crues ;
– le jaune indique que la planche est adaptée à la découpe des viandes blanches crues ;
– le marron est utilisé pour une planche en plastique adaptée aux viandes cuites ;
– le vert indique que la planche est adaptée à la découpe des fruits et légumes ;
– le blanc est la couleur de référence pour la découpe des laitages et des produits de boulangerie ;
– le bleu sera votre repère pour trouver une planche dédiée à la découpe des poissons ;
– le noir indique que le plastique est pensé pour les produits non-alimentaires ;
– le violet est utilisé sur un matériau conçu pour des préparations hypoallergéniques.

Vous pouvez de ce fait vous offrir plusieurs planches à découper  différentes afin de mieux les adapter aux subtilités de vos réalisations culinaires. D’ailleurs, certains fabricants proposent tout un lot de planches “multicolores”. Il est important de rappeler que ces codes couleurs sont pensés pour minimiser les risques de contamination croisée de cet ustensile de cuisine. Vous évitez ainsi que les bactéries présentes sur un gigot cru ne viennent se déposer sur vos émincés de légumes, entre autres possibilités. A présent que vous savez que ces coloris ne sont pas là pour faire joli, n’hésitez pas à investir dans des lots !

Planche en polychlorure de vinyle (PVC)

Le PVC est une matière non poreuse, résistante et parfaitement impénétrable. On apprécie également sa grande résistance et l’hygiène qu’elle garantit aux préparations. Soyez prudent en manipulant vos couteaux. Si vous entaillez le PVC, il risque de s’effriter et vous pourrez dire adieu à l’esthétisme. Le PVC est parfois flexible, ce qui vous permet de guider aisément les aliments vers un récipient. En ce qui concerne l’entretien, il n’y a aucun souci à faire passer ces planches à découper au lave-vaisselle.

Planche en polyéthylène de haute densité (PEHD)

C’est le plastique que les professionnels de la cuisine (et même de la pâtisserie) préfèrent. Le PEHD est imputrescible en plus d’être totalement résistant aux aliments acides et autres oxydants. Ce type de plastique est rigide et impénétrable. Il est dépourvu de composants toxiques. Le nettoyage se fait aisément à grande eau et éventuellement au lave-vaisselle. Il n’y a pas de risque de déformation et le tranchant de vos couteaux ne risque absolument rien. On comprend pourquoi c’est un matériau de plus en plus utilisé par les Chefs.

Vous trouverez aisément cet accessoire de cuisine en PVC ou en PEHD munis d’une surface antidérapante. Elles sont intéressantes pour tailler des aliments glissants ou de petite taille sans risquer de vous blesser durant la préparation, en particulier si vos lames sont acérées. Sécurité, confort et hygiène garantis à chaque utilisation !

Vous pouvez aussi choisir des modèles clipsables. Donc, vous assemblez ou vous séparez vos planches à découper en fonction des préparations à réaliser. Ce sont par ailleurs d’excellents supports pour proposer une présentation originale et riche en couleurs. C’est aussi une option pratique en termes de rangement.

Les planches à découper en verre

Le verre est le summum du raffinement en plus d’assurer un rendu moderne. Côté hygiène, il est impeccable et son entretien se fait sans difficulté, à la main ou au lave-vaisselle. Il supporte de fortes températures, un autre atout non négligeable. Le souci avec les planches en verre c’est qu’elles sont dures. Vraiment trop dures pour les lames de couteaux qui vont s’user prématurément car il faudra procéder à des aiguisages réguliers. L’idéal est donc de vous servir d’une planche à découper en verre comme dessous de plat contemporain et chic ou plutôt comme accessoire de présentation. Laissez-vous séduire par les différents designs de cet ustensile de cuisine ! Il existe des planches en verre uni mais aussi des planches à motifs qui s’accorderont à vos préférences.

Quel prix pour une planche à découper ?

Toutes les planches à découper ne se valent pas. Leur prix dépend grandement de leur qualité. Pour cela, vous pouvez acquérir une planche à découper à partir de 10 euros. Ce prix peut augmenter jusqu’à 30 euros. Certaines de plus hautes gammes peuvent aller jusqu’à 300€ ! Voici quelques exemples des accessoires de cuisines toute catégories confondues :

  • Planche à découper en plastique : entre 15€ et 23€
  • Planche à découper en Bambou : entre 9€ et 21€
  • Planche à découper en chêne : entre 100€ et 200€
  • Planche à découper en verre : entre 130€ et 295€