Location,TX 75035,USA

Autocuiseur

Le site de référence sur les accessoires de cuisine : conseil en aménagement, comparaison des prix, idée de décoration ou encore guide d'utilisation ! Nous vous fournissons toutes les informations nécessaire pour vos accessoires de cuisines.

L’autocuiseur, c’est quoi ?

L’autocuiseur est un ustensile de cuisine qui s’utilise souvent pour la cuisson de plusieurs aliments. Si vous ne connaissez pas encore ce produit, nous allons vous faire une petite présentation.

Définition de l’autocuiseur et son utilisation

Plus connu sous le nom de cocotte-minute, l’autocuiseur est un récipient en métal qui se ferme hermétiquement à l’aide d’un couvercle disposant d’une valve d’évacuation de vapeur. Il possède également différentes sortes d’appellations selon chaque pays, à savoir : la marmite à pression en Belgique, la Duromatic en Suisse et le Presto au Québec.

On utilise notamment l’autocuiseur pour cuire les aliments sous haute pression et de réduire ainsi la durée de cuisson. Par exemple, s’il faut 1 heure et demie pour attendrir la viande, il ne faut que 30 minutes à l’autocuiseur pour faire le travail.

Comment ça marche ?

Principe de l’autocuiseur:

Comme nous l‘avons dit plus haut, la cocotte-minute est un ustensile de cuisine qui cuit les aliments à haute pression. Comme le récipient est fermé hermétiquement, la pression monte facilement à l’ébullition de l’eau. Une fois que la pression atteint son maximum, la température peut aller au-delà de 100 °C. Et durant l’apogée de cette pression, la soupape va relâcher la vapeur au fur et à mesure de la cuisson. Il est à noter que la pression maximale est de 1,8 bar.

Les différentes manières de cuire avec une cocotte-minute

La cuisson à la vapeur

L’autocuiseur est une marmite capable de réaliser la cuisson à la vapeur en toute simplicité. Si vous souhaitez cuisiner léger en seulement quelques minutes, alors, cet accessoire de cuisine est celui qu’il vous faut. Il est idéal pour la cuisson des légumes et des poissons. L’objectif est de cuire des aliments dans un tamis ou un panier placé au-dessus d’un fond d’eau en ébullition, et à une température bien définie. Certains modèles d’autocuiseurs sont livrés avec un panier vapeur. Une fois que vous aurez fermé hermétiquement le couvercle, l’eau transformée en vapeur assurera la cuisson de vos aliments, comme avec un cuiseur vapeur classique.

À titre indicatif, prévoyez entre 20 et 30 cl d’eau pour une cuisson s’étalant sur une quinzaine de minutes. Pour éviter d’interrompre la cuisson, il faut impérativement que la marmite contienne toujours une certaine quantité de liquide. En revanche, évitez de la remplir au-delà des deux tiers de sa capacité, sinon les aliments placés dans le panier risquent de boucher la soupape de sécurité.

Pour le cas des aliments qui produisent de l’écume, comme le riz ou les légumes secs, vous devez tout simplement remplir la marmite avec de l’eau au tiers de sa capacité. Le temps de cuisson de vos aliments varie ensuite en fonction de leur qualité et de leur congélation. Sachez tout de même que les aliments frais cuisent nettement plus vite que ceux qui ont besoin d’être décongelés.

La cuisson à l’étouffée

L’autocuiseur est également un ustensile de cuisine idéal pour une cuisson à l’étouffée. Il est parfait pour mariner des légumes gorgés d’eau (les poireaux, les courgettes, les endives, etc.), les céréales, les viandes ou les poissons à feu doux. Il permet alors une cuisson saine et simple, en utilisant tout simplement le jus des aliments et une petite quantité de liquide en cas de besoin.

En plus d’empêcher la fuite de la vapeur d’eau, le couvercle hermétique favorise la concentration des saveurs. La vapeur d’eau se condense en fines gouttelettes d’eau. Après avoir été en contact avec le couvercle hermétique, elles retombent au fond de la marmite, reprennent à nouveau le cycle d’évaporation et ainsi de suite, jusqu’à ce que les aliments soient parfaitement cuits.

Pour ce mode de cuisson, il est préférable d’utiliser un modèle d’autocuiseur en fonte. Il est aussi recommandé de bien surveiller la cuisson et d’arroser régulièrement les aliments pour éviter qu’ils se dessèchent.

Les plats mijotés

La casserole sous pression convient également à la préparation de plats mijotés, comme le bœuf bourguignon. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à bien dorer les morceaux de viande, verser le vin et l’eau nécessaire à la cuisson, de sorte que l’ensemble des éléments liquides recouvrent entièrement la viande. Puis ajoutez les herbes de votre choix avant de verrouiller le couvercle. Dès que la vapeur d’eau excédante commence à s’échapper au niveau de la soupape, vous devez baisser le feu et laisser le plat mijoter selon le temps de cuisson indiqué dans votre recette.

L’autocuiseur : un accessoire de cuisine indispensable pour sa cuisine

Les avantages de cet accessoire de cuisine :

  • Une facilité d’utilisation : vous n’aurez plus besoin de regarder à chaque fois si c’est à court d’eau ou non, puisque la valve l’indique à votre place.
  • Une meilleure qualité des aliments : la cuisson à haute température permet de garder certains sels minéraux contenus dans les aliments.
  • Un gain de temps : il ne vous faudra que 30 minutes maximum pour la cuisson des aliments assez durs et solides.
  • Adaptation à tous les types d’aliments : il n’y a pas de discrimination quant aux aliments que l’on peut cuire ou non dans une cocotte-minute.

Les différentes catégories de cet ustensile de cuisine

La cocotte-minute

C’est un récipient en métal épais qu’un couvercle permet de fermer hermétiquement et dont la dépressurisation est assurée par une valve fixée au couvercle. Depuis les origines, il est resté la référence traditionnelle des autocuiseurs et conserve les principes de base. Si la cocotte reste le classique des autocuiseurs, le mode de cuisson se fait à basse ou à haute pression. Il existe même des modèles qui réunissent les deux modes de cuisson. Dans tous les cas, c’est à vous de déterminer la durée nécessaire à la cuisson de vos aliments. C’est la différence majeure entre les classiques et les intelligents.

L’autocuiseur électrique

L’autocuiseur électrique a le vent en poupe. Si vous prévoyez d’investir dans ce modèle, pensez tout de même à vérifier la liste des programmes de cuisson. En effet, chaque programme est rattaché à un niveau de pression bien défini en fonction des aliments que vous préparez. Ce type d’accessoire de cuisine sous pression dispose également d’une fonction « maintien au chaud » qui conserve vos aliments à la bonne température après la cuisson, et ce, jusqu’à ce que vous passiez à table.

L’autocuiseur connecté

Appareil électroménager de dernière génération, la marmite sous pression connectée fait de plus en plus d’adeptes. Si vous souhaitez tenter cette nouvelle expérience en matière de cuisson, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères. Vérifiez qu’en plus des recettes programmées, du départ de cuisson différé ou de l’option maintien au chaud, votre autocuiseur dispose également d’une connectivité Wi-Fi ou Bluetooth qui vous permet de le piloter à distance, à partir d’un smartphone ou d’une tablette.

L’autocuiseur connecté vous accompagne également dans la préparation de vos repas en calculant entre autres les proportions, soit par l’appareil lui-même, soit via une application dédiée.

Comment choisir son autocuiseur ?

La capacité de cet ustensile de cuisine

La capacité est le premier critère à prendre en compte lors de l’achat d’un autocuiseur. Pour cela, vous devez vous référer au volume de la cuve qui varie de 4 à 10 litres, voire plus. Il faut savoir que la capacité d’une marmite sous pression diffère aujourd’hui selon les marques et les modèles. Le modèle idéal doit donc pouvoir satisfaire toute la famille.

À titre indicatif :

  • Une capacité de 4,5 litres convient pour la préparation d’un repas pour 2 à 4 personnes,
  • Une capacité de 6 litres pour 4 à 6 personnes,
  • Une capacité de 8 litres pour 5 à 8 personnes,
  • Une capacité de 10 litres pour 7 à 10 personnes.

Le matériau 

Le matériau de fabrication joue également un rôle important dans le choix d’un autocuiseur. Classique, le modèle en aluminium est particulièrement apprécié pour sa légèreté. Son prix est également plus accessible. Il faut tout de même savoir que ce type de cuiseur ne peut être utilisé que sur le gaz. Il reste également basique et la performance est souvent limitée.

Les modèles en acier inoxydable sont par contre réputés pour être robustes et résistants. À la différence des modèles en aluminium, ils sont compatibles avec tout type de feu, y compris les plaques à induction. Le prix de cet accessoire de cuisine est plus élevé, mais c’est le prix de la qualité.

Le poids

Contrairement à ce que l’on pense, le poids influe fortement sur le choix d’une cocotte-minute, afin de vous garantir une utilisation aisée et sécurisée. Aujourd’hui, il est très facile de trouver des modèles de ces ustensiles de cuisine particulièrement légers, dont le poids se situe aux alentours de 3 kg, voire moins. Il s’agit plus précisément du poids à vide de l’ustensile. À cela s’ajoute ensuite le poids des aliments à cuisiner et de l’eau de cuisson. L’idéal serait donc de privilégier l’autocuiseur le plus léger possible, mais qui présente toutefois les performances et les caractéristiques qui correspondent à vos besoins.

Autocuiseur : quel prix pour cet accessoire de cuisine ?

Diverses gammes d’autocuiseurs sont disponibles sur le marché. De façon générale le prix oscille pour cet ustensile de cuisine entre 50€ et 350€. Certains d’entre eux présentent des caractéristiques excellentes aussi bien au niveau de la performance que du prix, c’est pourquoi nous vous avons mis quelques exemples parmi les meilleurs.